Autour de l’exposition Brassens

4 au 12 Novembre 2017 

…un concours d’artistes pour l’affiche 2018

L’Association Artistique Monet a invité, conjointement avec « J’ai rendez-vous avec vous » des peintres, graffeurs, photographes ou sculpteurs à concourir pour un projet d’affiche du festival Brassens 2018 de Saint-Gély-du-Fesc. Comme suite à l’appel à participation lancé, 14 projets ont été reçus répondant aux critères fixés, à savoir représenter le personnage Brassens ou évoquer son œuvre. Que tous les artistes soient remerciés très chaleureusement d’avoir répondu à cet appel en proposant un projet.

Les œuvres ont été exposées du 4 au 12 novembre 2017 salle de la Frégère à Saint-Gély-du-Fesc, dans le cadre du festival Brassens. Vernissage le samedi 4 novembre sous la présidence de M.Alain Barbe, Président de la Communauté de Commune du Grand Pic Saint-Loup ; de Mme Michèle Lernout Vice-Présidente en charge de la culture et du patrimoine de la Communauté de Commune et Maire de Saint-Gély-du-Fesc ; de Mme Laurence Cristol Conseillère départementale.

Un jury comprenant des représentants des deux associations a retenu une œuvre comme visuel de la future affiche du festival Brassens 2018. Il s’agit d’une toile réalisée par deux jeunes Sétois, Alice Sentraine et Stéphane Dumont qui peignent sous le nom Amonalis.

Le prix a été remis officiellement aux gagnants le 3 décembre 2017, en présence de Mme Michèle Lernout maire de Saint-Gély du Fesc, à l’occasion des 9 ième forum des Arts organisé par l’Association Artistique Monet.

…une exposition d’œuvres sur le thème Brassens

Du 4 au 12 novembre, les après-midi, un peu plus de 300 personnes ont visité l’exposition qui présentait également 33 œuvres prêtées par des artistes et  des particuliers propriétaires d’œuvres. En plus du public, une classe de l’école Grand’rue a traversé la rue pour étudier, voir décortiquer avec la maitresse quelques-unes de ces œuvres. Nous les remercions pour leur gentillesse et leur disponibilité.

….et une conférence de Jérôme Arnoult «  Du projet créateur à l’œuvre patrimoine »

Le nom Jérôme Arnoult, chanteur et guitariste du groupe, est familier aux passionnés de Brassens, car Jérôme est l’auteur d’un livre « Brassens et la camarde » (1999 éditions Arthémus).

Il avait rédigé en 1998 un mémoire de master « La ballade des cimetières, ou la mort, la fuite du temps » (Université de Marne La Vallée 1998). Il a soutenu dans cette Université, en 2004, une  thèse de Doctorat ès Lettres  sur le sujet : « La clef des chants, ou les chansons de Georges Brassens, du projet créateur à l’œuvre patrimoine ».

Nous l’avons invité  à  nous dévoiler quelques morceaux choisis de sa thèse. Il a étudié, en détail, les manuscrits de Brassens. Ceci lui a permis de mettre en évidence  la construction fignolée des textes. Pour une même chanson il a pu trouver  jusqu’à 45 versions de travail.

Citons par exemple, l’une des variantes relevée par Jérôme, d’une chanson que tout le monde reconnaitra «  Mais faut dir’qu’ell’ m’avait crevé les yeux  Avec les aiguillons de son corsage » qui deviendra après de nombreuses ratures du manuscrit : «  mais faut dir’ qu’je m’étais crevé les yeux En regardant de trop près son corsage ». Il y avait eu entre temps tout un travail sur les rythmes, la mélodie…

Retenons enfin ce que Jérôme écrit : « Comme un hommage, une évidence, un besoin de transmettre, de partager, un remerciement à tout ce que je lui dois. Brassens, c’est l’homme de ma vie, l’intelligence, la classe, l’humour. Brassens, c’est l’homme au-dessus des autres, la perfection du genre chanson ».

Voilà, la conférence clôturait le focus particulier  que nous voulions apporter, avec Michel Arbatz, Jean-Paul Liégeois et Jérôme  Arnoult   dans ce  festival à la poésie de Brassens, à la naissance de ses textes.

A la veille du festival, Gilles Moreau de France Bleu Hérault nous posait, avec sa malice,  cette question au prime abord surprenante « …..mais quel est donc  l’ADN de votre festival ? ». Les séquences de bases (fallait la faire)  de notre  ADN se mettent en place … Surtout que  dans « Le Monde » daté du 8 novembre un universitaire venait de revisiter Brassens avec un regard de philosophe.. Nous y reviendrons.

Artistes concours d’affiches : Amonalis, Monique Arkizan, Fabien Garcia, Eliane Jack, jean-Noël Le Junter, Roger Lopez, Jef Malet, Martial Martiniaux, Jean-Luc Turlure, Annie Pierron, Daniel Sentenac, Cristina Weising.

Œuvres exposées : Eric Battista, Patrick Beblick, Danièle Bertrand, Roland Bouché, Laurent Chimento, Mireille Djoharikian, Stephane Dumont, Chantal Fernandez, Françoise Gal, Jean-Paul Heran,  Hubay, Claude Julien, Marie-Christine Matray, Parsus, Gilles Poulou, Alice Santraine, Christian Stalla,  Michel Vallier, Cristina Weising.

Prêts d’œuvres : Fonds Espace Brassens Sète, Georges Vincent (maire honoraire de St Gély), Martin Weiss.

 

Le concours d’affiches

voir le site Monet

Le vernissage

Les œuvres prêtées et les propositions d’affiches

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2018 Thibault C. pour l'association J'ai Rendez-vous avec vous, association déclarée en préfecture de l'Hérault - Identifiant RNA N° W343015372, JO du 30 mars 2013

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?