Rendez-vous avec Brassens

Saint-Gély-du-Fesc

Brassens grand cru 2021

« …cela me fait un petit plaisir de penser que peut être, une de mes chansons restera là quand je n’y serai plus. Si ça peut faire plaisir aux autres, à ceux qui vivront à ce moment-là, si mes chansons peuvent leur apporter un peu de bonheur, alors je suis content par avance (Georges Brassens) »

Lundi 21 juin 20:00

A la fête de la musique, au théâtre de plein air sous les grands chênes.

Sister Georges

Trio né d’une rencontre à l’école de jazz de Montpellier et d’une passion commune pour Brassens. Des reprises du répertoire de Georges Brassens, en allant du swing au reggae en passant par la bossa et par de joyeux moments d’improvisations. Félix Liperi (chant et guitare), Alexandre Guichardaz (clarinette) et leur accompagnatrice au violon.

                                                                                                                          

Vendredi 9 juillet 19:00

Exceptionnelle soirée festive d’été, sous les étoiles, au Pic Natura (Parc Saint-Sauveur).

Auprès de mon Pic : quatre groupes d’artistes qui parcourent le monde, mais tous familiers du Pic Saint-Loup, se partagent le plateau.

Caroline Fedi & Erwens : une revisite joyeuse, originale et punchy de la chanson française, avec guitare et accordéon.

Le bon maître nous le pardonne : la richesse musicale du répertoire de Brassens démontrée avec des sonorités jazz, swing, country, blues. Denis Ruelland (chant, guitare), René Jacquot (guitare), Olivier Ollin (contrebasse).

Le Maestrio : trois écoles de la guitare acoustique classique, flamenco et jazz manouche pour rappeler que les musiques de Brassens « offrent aux musiciens des terrains de jeux extraordinaires (Joel Favreau) ». Pierre Bernon d’Ambrosio, Pierre Louyriac, Symon Savignoni.

Djamel Djenidi et l’orchestre El Djamila, Brassens sur des rythmes de musique populaire algérienne chaâbi, d’inspiration arabo-andalouse.

Djamel Djenidi (chant, mandole), Pierre Bernon d’Ambrosio (guitare, banjo, oud), et Anne-Catherine Logiest (chant, accordéon) sont accompagnés par des musiciens au tar, à la darbouka et la contrebasse.

Véritable réunion des deux rives de la Méditerranée, « en partage de l’esprit frondeur et humaniste de Georges Brassens, salutaire antidote aux conformismes et aux intolérances (Emmanuel l’Héritier) ».

Samedi 11 septembre 17:00                                                                                                        

Y-a de la joie, fin d’après-midi au Parc de Fontgrande

Charles Trenet

Valérie Hebey Jazz trio aux influences du jazz des années 50, pour une flânerie extraordinaire dans les textes et mélodies de Trenet. Brassens disait « C’est sans doute grâce à Trenet que j’ai pensé faire des chansons ». Valérie Hebey (chant), Julio Laks (piano), Giovanni Licata (contrebasse).

Jeudi 11 novembre 20:30 

De fabuleux tours de piste Brassens, hauts en couleurs, dans le chapiteau de cirque. La salle Brassens habituelle des concerts du festival, est en travaux cette année. Mais c’est pour mieux reprendre, dès 2022, la route aux chansons vers un deuxième centenaire. Deux cents ans après coquin de sort on le chantera encore. Ma foi, on fait tout pour.

 En passant par Brassens

 Les chansons moins connues, jamais enregistrées par Brassens, ou dont les textes ont été mis en musique par d’autres. « Vous pensiez connaître tout Brassens, pas si sûr » interrogent Christian et Gérard Clavel (guitares et chant), Philippe Prévost et Lily Guillemot.

Catalina Claro

 Pianiste classique, chanteuse et guitariste pour des interprétations de Brassens en espagnol et en français, avec fougue, tendresse et émotion. Mais aussi ses propres musiques sur des textes latino-américains. Un Yahama quart de queue dans un cirque pour notre Catalina préférée, de plus prix Chopin de Varsovie, c’est du jamais vu. Nous osons !

Vendredi 12 novembre 20:30

En piste pour une soirée doublement inédite

Le Georges’band

La musique de Brassens, trop sous-estimée encore aujourd’hui. Yves Richard, pianiste de jazz, vient de publier « L’art musical de Brassens (L’Harmatan) » donnant suite à sa conférence et à son concert chez nous en 2019. Pour Pierre Schuller, l’ouvrage « comble une lacune surprenante car jamais la musique de Brassens n’avait été aussi soigneusement étudiée ». Yves Richard (piano), Nicolas Del-Rox (vibraphone) et Fabien Del-Rox (saxophone).

Myosotis

Un répertoire inédit de textes laissés par Brassens mais orphelins de musiques. Myosotis les a mis en musique en respectant au mieux l’esprit musical. L’humour, la tendresse, la gravité et la légèreté sont de mises. Comme pour dire « Ne m’oubliez pas ». Paul Vanderhaegen (piano, chant), Nicolas Thévenin (contrebasse) et Patrick Otter (guitare).

Samedi 13 novembre 15:00

Une pluie d’étoiles sur la piste.

« Cheval 2 trois » et Jorge Delgado.

Benoît Marc, auteur-compositeur, guitariste passionné de Georges Brassens, est sur scène avec son épouse Claudine au chant et Jorge Delgado au chant et à la guitare.  Sur des rythmes aux accents de jazz, de flamenco, de bossa, ils déclinent les sentiments humains, d’amour, d’amitié…

Benoît Marc précise : « … Cheval 2 trois, c’est parce que l’on joue à deux, à trois ou plus si un copain musicien est dans le coin et vient nous rejoindre. » C’est ce que nous ferons.

Justement Jorge Delgado guitariste espagnol et auteur compositeur sera là. En 2019 il avait interprété, sur notre scène, un émouvant Auvergnant d’anthologie.

Samedi 13 novembre 20:00

Brassens Grand cru 2021

Soirée d’exception pleine de surprises réunissant quatre groupes sur un même plateau. Ils ont, parmi bien d’autres, enchanté le public depuis la création de « Rendez-vous avec Brassens ». En salle polyvalente de l’espace Georges Brassens

Marie d’Epizon, a toujours envouté le public de nos rendez-vous notamment lors de son récital de chansons de Brassens dédiées à la femme, dévoilant surtout le profond respect qu’il nourrissait à leur endroit, sans se priver à l’occasion de les égratigner.   Et comment pourrions-nous oublier ses interprétations de Barbara ou ses propres compositions ?

Andrea Belli &Franco Pietropaoli, …nos frères reviennent d’Italie avec guitares et mandolines, pour un Brassens ensoleillé à l’italienne. Il parlait du jazz comme source de son inspiration musicale. La tarentelle, pourtant omniprésente dans ses compositions, rappelle les influences italiennes de ses origines maternelles.

Pierre Bernon d’Ambrosio, Philippe Lafon, Benoît Marot, et Carollina Chaves Ribeiro, s’étaient réunis pour un rendez-vous d’anthologie avec Aznavour à Saint-Clément-de-Rivière, en 2019. Ils sont connus, pour leur appartenance à divers groupes aux larges rayonnements. Pierre Bernon et Benoît Marot sont des piliers du groupe « Swing ’Hommes », au succès sans faille depuis six saisons au festival d’Avignon. Philippe Lafon accompagne Bruno Granier, petit neveu de Brassens, dans les « Amis de Brassens ». Pierre Bernon est aussi l’un des musiciens d’El Djamila. Il a aussi accompagné Cesaria Evora en style « morna du Cap vert », et joué dans des casas de fado à Lisbonne.

Pierre et Willy trio prend plaisir à colorer, sans jamais dénaturer l’œuvre, les chansons de Georges Brassens dans des styles divers :  jazz, country, blues, bossa nova, flamenco, reggae. Le trio a été particulièrement remarqué, dans « Mourir pour des idées » joué, et repris par le public, pendant 17 minutes d’émotions intenses, en novembre 2015 un triste soir d’attentats à Paris. Et puis le trio est revenu en 2018 pour jouer et chanter Gainsbourg et Jacques Higelin qui venait de nous quitter. Il a aussi accompagné, sur scène, les plus jeunes de Saint-Gély-du-Fesc dans « La croisade des enfants ». Pierre Chereze et Willy Errecart (guitare chants), Vincent Pommereau (saxophone).

Jo Labita, accordéoniste, était du quartet Garoswing, qui a donné le concert Nougaro en novembre 2017 à Saint-Gély-du-Fesc. Il était aussi sur scène avec Marie d’Epizon lors du mémorable concert Barbara, de l’automne 2016 à Murles. Virtuose de grand talent et, tout en gentillesse et discrétion, aux improvisations originales.

Yves Richard a accepté d’accompagner quelques morceaux au piano.

Tous accompagneront aussi quelques toutes jeunes pousses …, comme pour semer de nouvelles petites fleurs qui lui ressemblent.

Dimanche 14 novembre 17:00

Salle polyvalente espace Georges Brassens.

Rendez-vous avec les jeunes, ceux des écoles, du collège, du Lycée …

Et aussi pendant tout le festival, des moments de convivialités en chansons

Nos autres évènements à venir

Auprès de mon Pic

Soirée d’exception, festive, en musiques et chansons. Quatre groupes d’artistes sur un plateau. Ils portent la chanson française dans les festivals de France, même du monde, et sont tous familiers du Pic Saint-Loup : Caroline Fedi et Erwens, Le bon maître nous le pardonne, Le Maestrio, Djamel Djenidi et l’orchestre El Djamila.

Charles Trenet

« Trenet le Jazz et Moi » une flânerie dans un jardin extraordinaire, avec le Valérie Hebey Jazz trio. Swing, énergie, musicalité et grande complicité entre la chanteuse de jazz Valérie Hebey, le piano de Julio Laks, et la contrebasse de Giovanni Licata. Les mélodies à la fois gaies et poétiques de Trenet. Brassens n’a-t-il pas dit « C’est sans doute grâce à Trenet que j’ai pensé faire des chansons » Entrée libre, réservation conseillée

©[2019] Thibault C. pour l'association J'ai Rendez-vous avec vous, association déclarée en préfecture de l'Hérault - Identifiant RNA N° W343015372, JO du 30 mars 2013

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?