Rendez-vous avec Brassens et Brel

7 au 10 novembre 2019

Espace Georges Brassens

Saint-Gély-du-Fesc (34)

 

Programme des concerts

Jeudi 7 novembre 20 :30

Vous reprendrez bien un peu de   Brassens ?

Mardjane Chemirani et Trio sortilège

Le titre du répertoire de Mardjane Chemirani est  particulièrement pertinent  pour la  première soirée du festival 2019. Une vision  féminine, à la fois espiègle et intimiste, de Brassens.  Un  timbre très personnel de  voix, et une  tessiture profonde couvrant  l’ensemble de la gamme, sont  portés par le jeu vif et fluide du pianiste René Brion.

Le « Trio sortilège », partage la scène et remet Brassens sous les projecteurs, loin de l’hommage académique mais toujours dans le respect. Dans son  répertoire, «Braves gens», le trio retouche les chansons aux couleurs nord-américaines en jouant dans des sonorités traditionnelles de folk, de jazz avec des envolées de violon.

http://bit.ly/brassens071119

 

Vendredi 8 novembre    21 :00

L’échappée Brel 

Trio Jonatan Saïssi

Le festival  Brassens s’échappe ce soir pour un  rendez-vous avec  Jacques Brel. C’est l’aventure de Jacques avec les chansons de Brel, mais ce n’est pas l’histoire de Jacques Brel. Avec leurs notes et leurs mots, leurs rires, parfois leurs larmes, mais toujours avec espoir, Jonatan Saïssi et ses musiciens réussissent l’exploit de faire revivre le grand Jacques sans tomber dans l’imitation. « …on est loin, tant dans le chant que dans l’environnement musical, des pâles resucées qui vous font d’autant plus regretter la version originale. On vit, on revit Jacques Brel autrement » écrit Fred Hidalgo, qui donnera  même salle même soir à 18 H, une conférence  « La fabuleuse  histoire du grand Jacques aux Marquises ».

http://bit.ly/echappeebrel

 

Samedi 9 novembre 20 :30

L’éternel estivant 

Michel Avallone et Contrebrassens

Le sétois Michel Avallone  s’empare avec talent, respect, et de sa voix singulière, des chansons de Brassens. Avec Dorine Duchez à l’accordéon et Claude Delrieu à la guitare électrique et basse, il partage  avec nous ce plaisir des mots et des notes réinventés de cet univers poétique si personnel et pourtant si universel. Les rythmes, les couleurs, se promènent avec virtuosité ailleurs…dans d’autres chaleurs.

Dans Contrebrassens, Pauline Dupuy  nous fait redécouvrir Brassens sous un éclairage neuf. Révélant la saveur musicale de ses mélodies et la profondeur de ses textes, elle nous promène dans des histoires choisies autour de la femme…  Après avoir roulé sa bosse seule avec sa contrebasse, la chanteuse est accompagnée, ici, d’un complice guitariste Michael Wookey, dont l’ ‘univers fantasque et surprenant se marie avec merveille et justesse à la douceur et la sobriété de la contrebassiste. Brassens par une femme ? Georges en aurait fait une chanson, Pauline un spectacle plein de fraicheur, de talent et de malice.

http://bit.ly/leternnelestivant

 

Dimanche 10 novembre 17 :00

« Salut Brassens »

Joël Favreau, avec Manuel Hernandez en première partie

C’est un invité de marque, Joël Favreau, qui clôture le festival 2019. « Peut-on encore surprendre en reprenant du Brassens ? » Oui, prouve Joël Favreau la deuxième guitare à l’ombre du manche du maître, pendant plus de dix années. Et c’est superbe : la voix est chaude et bien timbrée, l’articulation exemplaire. La guitare alerte et l’accordéon de Christian Fourcade  qui lui répond rendent ensemble justice à une musicalité que les po-pom po-pom de la version d’origine réduisaient au minimalisme. « Sans les cordes nylon de la guitare de Joël, dit Le Forestier, les ritournelles, les fioritures, les réponses, les contrechants, les nuances… de nombreux titres de Brassens souffriraient d’un manque.

Joël Favreau n’avait jamais pu enregistrer avec Georges Brassens « La supplique pour être enterré sur la plage de Sète » Il accompagnera, chez nous, en « live » à la guitare, Brassens et Pierre Nicolas en vidéo. Il l’avait fait août 2011 sur le Cadre Royal de Sète. Ceux qui en étaient se souviennent du frisson qui avait parcouru les 3000 personnes massées sur les quais, dans un silence de cathédrale, alors que les fêtes de  la Saint-Louis battaient leur plein.

En  première partie,  Manuel Hernandez  puise dans le formidable patrimoine de Brassens  pour livrer avec Frédéric Rouquier à la contrebasse, des chansons, moins connues ou celles dites parfois « les posthumes ».

Manuel, élève et admirateur de Joël Favreau, était loin de naitre  quand Brassens nous a  quittés.

Les réunir sur le même plateau est pour «  J’ai Rendez-vous avec vous »  comme un clin d’œil pour le maintien d’une petite flamme.

http://bit.ly/salutbrassens

 

Contact :   contact@jairendezvousavecvous.fr      07 87 93 97 26

Nos autres évènements à venir

Chansons québécoises

Chansons des « grands » québécois revisitées, avec émotion, humour et musicalité, par le duo « Double Scott ». Une redécouverte de Félix Leclerc, Richard Desjardins, Pauline Julien, Gilles Vigneault, Robert Charlebois, Claude Léveillée…. et de quelques pépites moins connues. Deux musiciens professionnels de talent : Christiane Raby, la québécoise, chante accompagnée par Bernard Scotti aux guitares;

Chansons et fantaisies

Caroline Fédi, en s’ accompagnant de son accordéon, et Erwens, chanteur et guitariste, revisitent de manière originale et punchy les chansons françaises de Boby Lapointe, Jean Ferrat, Georges Brassens, et de bien d’autres. Leurs propres compositions entre humour et tendresse, sont aussi au programme. Rythmes et convivialité, un rendez-vous de soir d’été pour un moment de fête et de partage.

Charles Aznavour

Chansons de Charles Aznavour sont interprétées par Carollina Chaves-Ribeiro. Elle est accompagnée par le duo de guitare Pierre Bernon et Philippe Lafon, et du bassiste Benoît Marot

©[2019] Thibault C. pour l'association J'ai Rendez-vous avec vous, association déclarée en préfecture de l'Hérault - Identifiant RNA N° W343015372, JO du 30 mars 2013

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?