Le trio sortilège

C’était le Jeudi 7 novembre 2019

Espace Georges Brassens – Saint-Gély-du-Fesc .

Brassens a également, le temps d’un soir, pris l’accent québécois avec le Trio Sortilège, porté par le virtuose du violon Olivier Leclerc, et soutenu à la basse par Davy Peter Coutouly. Le public a apprécié les retours au pays du chanteur  Sylvain Bellegarde, Le petit bonheur, et cette belle Couleur café donnée à Gainsbourg, qui était à l’honneur de notre festival l’an dernier.

En scène partagée avec Mardjane Chemirani,  le Trio Sortilège a présenté « Braves gens »  un spectacle, tout nouveau, qui traverse la vie de Georges Brassens, jalonnée en chansons de grands succès : La mauvaise herbe, Je suis un voyou, L’auvergnat… et d’autres moins connues que l’on prend toujours plaisir à faire redécouvrir.  Le trio est  un familier des chansons québécoises et joue dans des sonorités traditionnelles de folk, de jazz avec des envolées de violon. Avec Sylvain Bellegarde : chant et guitare ; Olivier Leclerc : violon et chant ; Peter Coutouly : basse et chœur

https://triosortilege.wixsite.com/triosortilege#!

Nos autres évènements à venir

Rendez-vous avec Brassens Saint-Gély-du-Fesc

« …cela me fait un petit plaisir de penser que peut être, une de mes chansons restera là quand je n’y serai plus. Si ça peut faire plaisir aux autres, à ceux qui vivront à ce moment-là, si mes chansons peuvent leur apporter un peu de bonheur, alors je suis content par avance (Georges Brassens) »

Le temps de vivre Georges Moustaki

Entourée de ses complices du « Moustaki quartet » Maria Teresa, la chanteuse, nous emmène dans une promenade chargée de belles émotions, avec sa sensibilité et une délicate volupté. Comme Toninho do Carno, le guitariste, elle accompagnait Moustaki sur scène. Acelino de Paulo à la contrebasse et Rodrigue Fernandes complètent le quatuor.

Charles Trenet

« Trenet le Jazz et Moi » une flânerie dans un jardin extraordinaire, avec le Valérie Hebey Jazz trio. Swing, énergie, musicalité et grande complicité entre la chanteuse de jazz Valérie Hebey, le piano de Julio Laks, et la contrebasse de Giovanni Licata. Les mélodies à la fois gaies et poétiques de Trenet. Brassens n’a-t-il pas dit « C’est sans doute grâce à Trenet que j’ai pensé faire des chansons » Entrée libre, réservation conseillée

©[2019] Thibault C. pour l'association J'ai Rendez-vous avec vous, association déclarée en préfecture de l'Hérault - Identifiant RNA N° W343015372, JO du 30 mars 2013

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?