Le off du festival 2018

Mercredi 31 octobre 15 H 30 « Chansons avec les résidents »

A la Résidence pour ainés de  Belle Viste  de Saint-Gély-du-Fesc, les MDR (Michel, Didier et Roland) Jean-Charles et Patrick, membres de l’association ont animé l’après-midi en chantant pour et avec les résidents. Il y avait même du Léonard Cohen et du Johnny ….et oui c’est maintenant cette génération que l’on rencontre dans les résidences pour aînés. Un peu oubliés les  Tino Rossi… Maurice Chevalier.

Jeudi 8  novembre 17 H 30  « La Brassens class’ »

« Brassens sensible et dramatique » sera le nouveau spectacle, tout en chansons, donné par  les élèves de la classe de CM1 de l’école de Valène. Il a été préparé avec leur professeur M Gautron, un passionné fidèle de la Brassens’class’.

Puis, Léane et Salomé, deux collégiennes interpréteront deux ou trois chansons.

Une classe de 6ème du collège François Villon associée à des élèves de CM 2 interpréteront « La maîtresse d’école » et « La mauvaise réputation » sous la direction de Mmes Forné et Schmidt

Parents, familles et amis  sont cordialement invités au spectacle.

A l’espace Georges Brassens Saint-Gély-du-Fesc    entrée libre

Jeudi 8  novembre 18 H 30 Inauguration officielle du festival

Par Mme Michèle Lernout, Maire de Saint-Gély-du-Fesc et Vice-présidente de la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup, chargée de la Culture et du Patrimoine.

Sous le chapiteau sur le mail de la Devoiselle

L’apéritif sera offert par la municipalité. Quelques chansons par le trio MDR et peut être une première avec une composition de Damien Larivière « Je trône dans cette vitrine », où il est question d’une pipe de Brassens.

 

Vendredi 09 novembre 17 H 30  Higelin, Gainsbourg, Brassens, avec les enfants

Pierre et Willy quartet chante pour et avec  les enfants et accompagne les petits joueurs dans « La croisade des enfants » d’ Higelin.  Tic Tic Boum chante Gainsbourg et d’autres chansons.

A l’Espace Georges Brassens  Saint-Gély-du-Fesc.  entrée libre

Samedi 10 novembre   09 H à 11 H Master class guitare avec Michel Sadanowsky

Guitariste classique, Michel Sadanowsky est membre de nombreux jurys de concours internationaux. Il anime régulièrement de nombreux stages et des master-classes dans toute l’Europe, les Etats Unis, la Chine et le Japon.

salle de la Frégère Grand’rue (face école Grand’Rue),  sur inscription pour les candidats :contact@jairendezvousavecvous.fr

Samedi 10 novembre  de 12 H à 12 H 30 après le concert du George’s band

Présentation d’ouvrages par leurs auteurs et débat avec le public, comme on faisait chez Pivot !

Georges Brassens et l’amour. Paul Ghezy.  Editions Oléronaises

Paul Ghezi ne vous raconte pas la vie amoureuse du Sétois, loin s’en faut ! Que les lecteurs (ou lectrices) de Gala et de Closer en soient avertis, ils ne trouveront pas dans les 142 pages du livre de Paul de quoi satisfaire une curiosité malsaine et déplacée, mais les passionnés du polisson de la chanson y effectueront un parcours du thème de l’amour au travers de ses chansons, de toutes ses chansons, des plus connues à celles qui le sont moins comme  » Le fidèle absolu « ,  » La nymphomane  » ou  » Le vieux fossile « .(dans Auprès de son arbre)

Les jolies fleurs et les peaux de vaches. Bernard Lonjon. L’Archipel

Il a chanté l’épouse modèle (Pénélope) et la veuve consolée (La Fessée), la lolita (La Princesse et le Croque-Notes) et la putain (P… de toi), célébré des femmes les charmes (Rien à jeter) et les épines (Si seulement elle était jolie).
Jolies fleurs et peaux de vache sont présentes à égalité dans l’œuvre de Brassens. Mais lui, quel homme fut-il ? Un coureur de jupons ? Un fidèle absolu ? Une tendre canaille ? Un amoureux transi ?

Pour la première fois, un livre évoque en détail toutes celles qui ont compté. Les trois femmes de sa vie – sa compagne Joha, Jeanne l’épouse de « l’Auvergnat », Patachou qui lança sa carrière. Mais aussi celles qui furent ses proches : amours de jeunesse, amies côté cour et côté scène…
Des extraits de lettres inédites à Joha « la Chenille », qui partagea sa vie durant trente-cinq ans, éclairent sa relation avec celle à qui il dédia La Non-demande en mariage. (Présentation de l’éditeur)

Instinct Nomade. La revue du métissage culturel. Consacre dans  son n° 2  190 pages à      sur Brassens, notamment avec des textes de Paul Ghézi,de Bernard Lonjon, de Joël Favreau,  Jean-Paul Sermonte….La présentations sera faite  par Pierre Schuller qui a contribué à la coordination de la publication.

Voici la présentation de l’éditeur : « Pour cette deuxième livraison de la revue Instinct nomade, le choix de Georges Brassens s’est vite imposé à nous parce que celui qui se voulait simple parolier, s’il fut célèbre de son vivant, n’a toujours pas obtenu la place qu’il méritait dans l’histoire de la littérature : celle d’un poète au même rang que Prévert, Aragon ou Eluard. Si son œuvre lui a survécu c’est en partie parce qu’elle est chantée en France et dans le monde par des centaines d’interprètes passionnés. C’est aussi parce que ses amis et ses proches travaillent à garder vivant son souvenir. Mais attention, à la longue, la mémoire devient moins précise et la légende s’installe. Gageons que ce ne sera pas le cas pour Georges Brassens. Nous avons souhaité rassembler ici des spécialistes de son œuvre mais aussi des amis et des anonymes : Joel Favreau, Pierre Cordier, Jean-Paul Sermonte, Bernard Lonjon, Jean Bonnefon, Pierre Schuller, Paul Ghézi, Isabelle Felici, Bernard Wagnon, Régine Monpays et quelques autres, tous restés fidèles au souvenir d’un homme rare qui a éclairé leur vie. Parmi les nombreux sujets traités : Brassens et les femmes, les lieux de Georges Brassens, Brassens anarchiste, Brassens à l’Académie Française, Brassens et l’Italie, des portraits de ses amis Armand Robin, Pierre Nicolas, René Fallet, etc. »

Vendredi 09 novembre de 18 H 30 à 20 H, samedi 10 novembre 12 h 30 à 15 h 15 et samedi 10 novembre 17 H  à 20 H

Trois grands moments de scènes ouvertes pour découvrir des musiciens amateurs ou plus confirmés chantent.  Pour le plaisir de chanter ensemble. Et surtout un  des grands moments de partage et de convivialité autour de chansons.

Dans le chapiteau, à côté de l’espace Brassens. Entrée libre.  Possibilité de restauration légère. Bar.

Tout le programme des scènes ouvertes :

Vendredi 09 Novembre de 18h30 à 20h00  

Nadine et Max Chorier

 Le tourbillon (J Moreau) / Education sentimentale (M Leforestier) / Un Gamin de Paris (Patachou)

MDR trio

Le vent (G Brassens)/J’ai rendez-vous avec vous (G Brassens)/Grand-père (G Moustaki)

Samuel Covel, compositions

Les roses/ Aberdeen /Daphnée

Patrick Ducros (avec un guitariste)

La Princesse et le Croque notes (G Brassens)/ Cupidon s’en fout (G Brassens)/ Le fantôme (G Brassens)

En passant par Brassens (quatuor)

A l’ombre des maris (G Brassens) /Si seulement elle était jolie (G Brassens)/ La Jeanne (G Brassens)

François Jeanneret

Pour me rendre à mon bureau (J Boyer)/ Les bancs publics (G Brassens)/ Mourir pour des idées (G Brassens )

Martial Robillard

Humble Marcel (M Robillard)/ C’est pas ça qu’est ça (M Robillard)/ La marche nuptiale (G Brassens)


Samedi 10 Novembre de 12h30 à 15h15

Jean Charles Varenne

Suzanne (L Cohen) / The Partisan / Le petit âne gris (H Aufray)

MDR trio

La ballade Nord Irlandaise (Renaud) /A l’ombre du cœur de ma mie (G Brassens)/ Pour me rendre  à mon Bureau (Boyer)

Nadine et Max Chorier

Emmenez-moi (Ch. Aznavour)/ Imagination (Composition perso) /Se canto  (en langue d’Oc)

Denis Pleynet ( Martial Robillard guitare)

Chez Laurette (M Delpech) /Ma roulotte (M Robillard) /Cécile (C Nougaro)

Martial Robillard

Encore un tour de phono, Jo! (M Robillard) /Tchou, tchou (M Robillard) /La marche nuptiale (G Brassens)

Patrick Ducros

Le Fantôme (G Brassens)/  Le petit joueur de flûteau (G Brassens)

Cheval 2 trois

La princesse et le croque notes (G Brassens)/Chengdoma (B Marc)/ Les petits endroits tranquilles (B Marc)


Samedi 10 Novembre de 17h00 à 20h00

Alice Caufour

Chansons brésiliennes

Damien Larivière  (compositions)

Les mains / Rue Béranger / Je trône dans cette vitrine

MDR

C’est extra (L Ferré) / La mort du cowboy ( G Allwright) / Les temps changent (H Aufray)

Patrick Ducros chante Brassens

La Fessée /Gastibelza/ La légende de la nonne

Nadine et Max  Chorier

Le Grand Café (Ch Trenet) / Le testament (G Brassens) / La Chanson de Prévert (S Gainsbourg)

François Jeanneret chante Brassens

Le vieux Léon (G Brassens) /Les funérailles d’antan (G Brassens) / Dans l’eau de la claire fontaine (G Brassens)

Martial Robillard….a un grand répertoire, il s’adaptera comme il sait faire !

Jean Charles Varenne

Le cœur gros (H Aufray) /Dans l’eau de la claire fontaine (G Brassens) /Nuit et brouillard (J Ferrat)

Cheval 2 trois

La mauvais sujet repenti (G Brassens)/ Le Goutarou ( B Marc) / Gribouille ( B Marc)

 

 

 

 

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2018 Thibault C. pour l'association J'ai Rendez-vous avec vous, association déclarée en préfecture de l'Hérault - Identifiant RNA N° W343015372, JO du 30 mars 2013

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Aller à la barre d’outils