Les mots mariés par le groupe « Sale petit bonhomme » 

Saint-Gély-du-Fesc  le 8 juin 2018                                      

Espace Georges Brassens 20 H 30

Un concert traduit en langue des signes. Une balade pour tous, dans un univers littéraire et musical où les mots et les musiques ont la même place.

Nourris des plus beaux joyaux de la chanson française, le groupe explore les travers  de la vie et  touche ceux qui doutent trébuchent mais qui savent sourire de leurs peines.  Simples et exigeants, poétiques  et drôles ils sont empreints d’autodérision et d’humanisme.

Le public sourd accède  à ce spectacle vivant de chansons à textes grâce au travail des artistes  autour de la poésie visuelle, de la chanson? et de? la Langue des Signes Française (LSF)

Le spectacle-concert est une authentique rencontre des deux cultures?, sourde et entendante. Un moment de découverte et de partage du monde de l’autre permettant à chacun de puiser dans son imaginaire. Loin, très loin, d’un simple spectacle traduit en Langue des Signes, c’est une volonté de trouver des passerelles entre deux mondes.

« Sale petit bonhomme » a présenté, sur la scène de la salle culturelle, lors du  festival Brassens de novembre 2016 son spectacle « Mon Brassens ». Françoise Chastel, rédactrice en chef, relatait l’évènement dans la revue Echo Magazine « …le public entendant était aussi venu nombreux et se révéla tout aussi enthousiaste que nous. Nous étions tous estomaqués par la performance de Maud Thibault. La musique nous est parvenue grâce aux vibrations et les images visuelles remplies de malice et de dérision…. » Et de  plus loin «  j’ai hâte d’assister à une aussi éblouissante prestation, à leur prochain spectacle ! »

Jean-Jacques Mouzac : chant ;Maud Thibault : comédienne, Langue des Signes Française
Aurélien Mouzac : guitares,Francis Jauvain : accordéon, saxophone baryton, accordina.

Et pour en savoir plus

Sale Petit Bonhomme a vu le jour en 2006 autour de Jean-Jacques et Aurélien Mouzac. Dans son premier album (La Vie qui Danse 2008)  le  groupe distille un swing métissé soutenant des textes tantôt drôles, tantôt mélancoliques mais toujours remplis d’autodérision.

Avec de nouveaux musiciens, le groupe enregistre un deuxième album, Ma Semaine (2011) avril 2011. Le swing laisse place à une autre énergie, un autre son, un métissage d’influences allant du rock à la chanson intimiste. Les notes portent des mots poétiques et drôles qui ont su remplacer l’amertume par la dérision et la tristesse par la pudeur. Ils chantent la vie qui doute, qui titube, celle qui croque et qui rit.

Sale Petit Bonhomme entame également un nouveau travail autour de leurs chansons et de la Langue des Signes Française (LSF), une volonté de redonner à la langue et aux mots un rôle central, permettre à chacun de puiser dans son imaginaire, le swing des débuts du groupe laissant place à des climats imprégnés des différentes couleurs musicales qui nous entourent.

Pour leur première création, Sale Petit Bonhomme fait Chanter les Mains et Dire les Signes, le groupe fait appel au comédien Sourd Olivier Schetrit et au metteur en scène Jean-Louis Compagnon, tous deux séduits par cette aventure inédite. Un travail d’adaptation des textes a été effectué en amont par Olivier, en collaboration avec l’auteur, Jean-Jacques Mouzac et l’interprète Maud Thibault. Le souhait de Sale Petit Bonhomme est, au-delà de permettre à un public Sourd d’accéder à un spectacle vivant de Chanson à texte, de donner du sens à la rencontre des deux cultures, sourde et entendante, la dimension visuelle des textes permettant ce moment de partage et de découverte du monde de l’autre.

En 2012, le groupe sort un troisième album, Mon Brassens et poursuit son aventure avec la langue des signes en créant le spectacle du même nom en mai 2013 avec Serge Dangleterre à la mise en scène.
Mais l’envie de chanter ses propres chansons reste forte. Jean-Jacques et Aurélien Mouzac débutent donc une nouvelle aventure, parallèlement, avec le musicien multi-instrumentiste Francis Jauvain (Georges Moustaki, Gerard Pierron, Hélène Maurice, Abed Azrié, etc …) . Le nouvel album,  A ma guise, sorti en décembre 2014 et composé de 12 nouvelles chansons, est le fruit de cette nouvelle collaboration. Le spectacle Les Mots Mariés mis en scène par Monique Brun est créé en mai 2015.

http://www.sale-petit-bonhomme.com/

Renseignements

Pour voir l’article dans Echo-Magazine, cliquez ici

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2018 Thibault C. pour l'association J'ai Rendez-vous avec vous, association déclarée en préfecture de l'Hérault - Identifiant RNA N° W343015372, JO du 30 mars 2013

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Aller à la barre d’outils